LES MILLESIMES : 2016

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

2016 quelles quantité et qualité pour les vendanges ? 

 

 

 

Une année atypique cette année 2016 !   

  

Qui ne commence pas sous de bons augures au printemps. 

Au printemps ? Quel printemps ? 

 

 

 
 

  

En France au mois d'avril 2016, au mois de mai, puis en juin ce sont les pluies. Le printemps et ses rayons de soleil ? Disparus, évaporés. En villégiature sous d'autres contrées. Sur tous nos vignobles en Bourgogne, en bordelais, sur la Vallée du Rhône ce sont pluies continues jour après jour. 

En Champagne, en Alsace, en Languedoc ou le long de la Loire les viticulteurs se désolent devant leurs champs de vignes gorgés d'eau. 

Une eau trop abondante qui aura ses conséquence sur les vignes. Un manque de chaleur et de lumière qui résulteront c'est le plus vraisemblable, en un manque de sucres et de concentration pour les raisins. 

  

  

Elle nous en réserve bien des surbrises, Dame nature ! 

Bonnes ou mauvaises. C'est ainsi qu'un retournement de situation se produit en juillet et en août où les semaines sont lumineuses et sèches. Aucune pluie. 

Une période de sécheresse bienvenue qui se révèle presque trop étendue. Le stress hydrique par manque d'eau devient la crainte des vignerons. 

Heureusement quelques pluies suffisantes bien qu'éparses abreuvent les vignes en Champagne et le bordelais. 

  

N'oublions pas les épisodes climatiques qui font souffrir la vigne en quelques régions. Episodes localisés et courts de gel et de grêle aux effets dévastateurs : 

Gel en Champagne en avril. Les bourgeons sont atteints. Le résultat est une production en baisse de 30% sur le niveau habituel. 

Grêle en Chablis qui anéantit les bourgeons à 50 ou 100% sur bien des domaines. La production de l'appellation sera rare en quantité. 30% de pertes en moyenne. 

  

En ce mois de septembre 2016, temps des vendanges, les viticulteurs sont pourtant satisfaits pour la plupart. 

Les craintes se sont dissipées à mesure de la maturation des raisins. 

La récolte sera beaucoup moins affectée par ce printemps de pluie qu'ils ne le prévoyaient. Le mildiou préoccupation majeure ne s'est pas installé. 

  

La qualité sera de qualité satisfaisante ou même très satisfaisante dans l'ensemble. L'étonnement est perceptible. 

  

Les soins apportés à la vigne portent leursfruits. Les vendanges en vert ont atténué le trop plein d'eau printaniers sur bien des parcelles. Les températures élevées, le beau temps pour les vendanges ont apporté le coup de patte inespéré et bénéfique à la récolte. 

  

Concentration et structure seront de la partie pour les pinot noir, cabernet franc, cabernet sauvignon, chardonnay, syrah et consors. 

  

2016 sera un Millésime à part qui nous laisse espérer bien des surprises agréables lorsque nous ouvrirons les bouteilles. 

© 2017. All Rights Reserved. Design EP